Tales of the World: Radiant Mythology

Aller en bas

Tales of the World: Radiant Mythology

Message par Shadow le Lun 24 Mar - 16:13

En guise de présentation, puisque je viens de terminer le jeu, voici une mini review. Wink


Opening theme: version originale et version anglaise.

Sorti sur la console portable de Sony, Tales of the World: Radiant Mythology fait suite, comme son nom l'indique, à la série spin-off entamée sur GBC et plus tard sur GBA. Ici, point question de voyager dans un monde vaste, de vivre de longues aventures; il s'agit tout simplement d'une suite de jeux où le principe est de pouvoir jouer plusieurs personnages issus des différents Tales of sortis. Un principe étonnant de simplicité, qui doit donc rimer avec plaisir de jeu?

En commençant une partie, on a la possibilité de customiser un peu son personnage: fille/garçon, couleur de peau/cheveux, voix, job, etc. Une fois le protagoniste crée, l'histoire commence. Un drôle d'animal vous réveille brutalement, et se présente simplement quand un cri se fait entendre. Vous décidez d'aller voir ce qui se passe. Ce qui choque un petit peu dans ces premières minutes, c'est qu'on nous a fait choisir une voix, mais qu'elle ne servira pas lors des dialogues! Plutôt étrange, surtout qu'il n'y a que deux fois trois voix à prendre compte. A la place, on nous sert un animal plutôt ridicule, qui parle à notre place. Et le ridicule, le jeu l'affectionne particulièrement. Le soft fait partie de ces jeux qui ne veut pas s'avouer comme un "RPG sans histoire", et qui développe longuement des banalités. Plutôt agaçant. Du coup, le jeu dure au minimum une vingtaine d'heure la première fois, et c'est tout à fait honnête, à la fois pour le genre, et pour le support.

Bon, en toute honnêteté, en dehors du nième héros muet dont on dispose, ce qui frappe au démarrage, ce sont les graphismes: on se croierait sur PS2! Le moteur de Tales of the Abyss est repris, et la modélisation des personnages n'en est que plus agréable. Les décors non plus ne sont pas en reste, même s'ils deviendront vite répétitifs. D'ailleurs, il n'y aura pas qu'eux.

Basé sur un système de quêtes, le jeu vous oblige à satisfaire les demandes des habitants du village où vous vous retrouverez bientôt. Ceci afin de monter en grade, et accéder à des quêtes qui feront réellement avancer l'histoire. Les quêtes sont de natures diverses, cela va de l'élimination de monstres à la fabrication d'objet, en passant par les duels avec des personnages issus des Tales of. Et si dans certains jeux le système fonctionne plutôt bien, ici, on se retrouve la plupart du temps à faire la même chose, relire les mêmes lignes de dialogues... Pour divertir quelque peu les joueurs(ses), Namco Bandai a, comme dans tout Tales of qui se respecte, pensé à intégrer des dialogues entre les personnages-clés. Seulement, on a parfois l'impression de passer à côté de certaines choses, quand on ne connaît pas l'histoire des personnages... Heureusement les dialogues sont de temps à autre amusants. Et le doublage les rend encore plus intéressants. D'ailleurs, je ne sais pas si c'est à la localisation du jeu en occident que l'on doit ça, mais une saynète sur trois est doublée... Hem.

Là où le soft déçoit franchement, c'est par sa difficulté. Il s'agit d'une véritable promenade de santé pour tout fan de la série. Le mode normal ne propose aucun challenge, jusqu'au dernier combat. Le boss final est digne de ceux que l'on peut rencontrer dans la trilogie Final Fantasy Super NES (Super Famicom au Japon), ce qui signifie une montée de niveau à prévoir.

Enfin, l'impression de superficialité donnée par le système de quête est renforcée par le bestiaire: une centaine de monstres seulement sont à découvrir. Implicitement, cela signifie: d'une part qu'à chaque étage de donjon on rencontre trois espèces différentes au maximum; et d'autre part, la plupart des monstres ne sont que des formes "évoluées" d'espèces déjà rencontrées. Enfin, les skills sont peu nombreux pour un même job: le système de combat perd donc un peu en intérêt... Il est possible de changer de job, mais on doit alors reprendre au niveau 1. Histoire d'augmenter artificiellement la durée de vie... Heureusement le FR-LMBS fait son grand retour, et il n'y a plus ici besoin d'appuyer sur un bouton (principe complètement absurde au demeurant) pour se déplacer librement dans une arène entièrement en 3 dimensions. Du dynamisme, associé à une certaine profondeur, est appréciable. S'il est plus simple qu'à l'accoutumée, le système de combat est donc tout de même loin de s'abaisser à celui de Tales of Legendia. De plus, les différents thèmes de combat de la série vous accompagneront, selon les personnages que vous avez dans l'équipe. Cela permet une certaine diversité.


En définitive, je ne conseillerai pas ce jeu à tout le monde; et certainement pas à tous les fans de Tales of. Je pense que ce jeu est fait en priorité pour ceux qui ont adoré la liberté proposée par le FR-LMBS de Tales of the Abyss. Il faudra également ne pas en vouloir à un scénario plus "bon enfant" que jamais, et surtout à l'intérêt plus que discutable du jeu. Ce spin-off est en effet particulièrement répétitif, et seuls les plus persévérant(e)s le supporteront.

En note indicative, je mettrais un 13/20 à ce Tales of the World: Radiant Mythology.




Hum... Non Sidoine, pas taper! >___<
Voilà. On peut discuter sur le jeu sur ce même topic. Wink
Shadow
Shadow


Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 23/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tales of the World: Radiant Mythology

Message par Sagaz le Lun 24 Mar - 16:28

Je suis tout a fais d'accord avec ce que tu dis la Shadow, le jeu est super répétitif au début (et tout le jeu xD) mais on apprecie quand on voie enfin de nouveau décor.
Et puis rien que pour les combats et les équipement Radiant qui sont assez classe je dirais (je n'ai eu que l'équipement radiant complet du swordman et du Magic knight) le jeu peu quand même occupé un certain temps. Voila c'est tout ce que j'avais a dire Razz
Sagaz
Sagaz
Addict

Addict

Masculin Nombre de messages : 212
Age : 28
Localisation : Nice
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tales of the World: Radiant Mythology

Message par Sidoine le Mar 25 Mar - 11:46

Exactement d'accord avec ton test aussi, tu as été très objectif. Je possède le jeu en japonais et en pal, mais je n'ai fini aucun des deux, le plus loin où je sois arrivé est la deuxième ville.
En fait, ce qui m'a surtout dessus, ce sont les donjons: ils sont vides, on ne fait que marcher. Suspect Mais, les combats sont vraiment très bien ! Very Happy

_________________
Sidoine
Sidoine


Masculin Nombre de messages : 289
Age : 26
Localisation : Lille
Date d'inscription : 11/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://playrpg.forum2jeux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tales of the World: Radiant Mythology

Message par panlong le Ven 25 Avr - 6:10

J'ai commencé hier le jeu. Le concept me plait bien. L'ambiance est au rendez-vous et l'ensemble a l'air de tenir la route. Smile
Après plusieurs heures de jeu, je reviendrai donner un avis complet. Thum Left
panlong
panlong
Gamer

Gamer

Masculin Nombre de messages : 19
Localisation : Wuhan - Chine
Date d'inscription : 19/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.webchine.com     ou   http://webchine.ovh.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tales of the World: Radiant Mythology

Message par Sagaz le Ven 25 Avr - 10:10

Pour ceux qui l'on fini avais vous eu des Radiant Equipement ?
Si oui lesquels ?
Sagaz
Sagaz
Addict

Addict

Masculin Nombre de messages : 212
Age : 28
Localisation : Nice
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tales of the World: Radiant Mythology

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum